Jeux vidéoL’intelligence artificielle entre dans le game du jeu vidéo

L’intelligence artificielle rentre dans le game du jeu vidéo

Grand fan de jeu vidéo sous toutes ses formes, je vous propose mon panorama de cette industrie. Et comme je suis très joueur, cette partie se joue en deux manches :

  • La première démarre maintenant et vous pouvez désormais découvrir comment l’Intelligence artificielle marque un tournant dans le développement de cette industrie. Sachez que la préoccupation première des développeurs ne réside pas dans la restitution de leur programmation à l’écran, ni le design mais dans ce qui se passe dans la tête du joueur. Alors la pleine puissance de l’IA est désormais enclenchée pour offrir des expériences vidéoludiques repoussant sans cesse les limites du jeu.
  • Puis dans la deuxième manche, que je révèle le 21 octobre 2021, il est là mon côté joueur, je vous invite à découvrir en partie, de quoi l’expérience du joueur de demain sera faite. Depuis Pong sur arcade jusqu’aux eSports suivi par des millions d’adeptes, voyons comment l’expérience du joueur a été révolutionnée puis enrichie grâce aux contributions de l’intelligence artificielle.

Alors, bienvenue dans la gaming zone où les acteurs de l’industrie se livrent une bataille sans merci pour éviter le Game over !  L’IA va s’imposer de fait, tant pour moderniser d’anciens jeux ou encore proposer une expérience de divertissement toujours plus haletante,  immersive et connectée. L’apprentissage automatique, l’apprentissage profond ou encore le Natural Language Processing sont le Game changer sur une grande partie de la chaîne de valeur.

Comme le dit si bien EA Sport ia4marketing… It’s in a game !

L’histoire du marché du jeu vidéo : 50 ans d'histoire par source de revenus (1970-2020)

Du premier jeu d’arcade au casque de réalité virtuelle, en passant par de multiple « form factor » dominé désormais par le mobile, voici une synthèse de l’histoire du jeu vidéo : 

Précédent
Suivant

Voici les dates et les jeux vidéo qui ont retenu mon attention :

  • 1972 : Naissance du jeu de ping pong nommé Pong qui fait son apparition dans les salles d’arcade.
  • 1978 : Au Japon, Space Invaders provoque la pénurie de pièces de 100 yens. Aux Etats-Unis, ce best-seller porté et démocratisé par la console Atari, est utilisé pour créer le tout premier tournoi de jeu vidéo (dans un centre commercial de Los Angeles).
  • 1980 : Nintendo conquière désormais un public féminin avec le lancement de Pac-Man. Il est né dans une pizzeria après que son créateur se soit servi d’une part de pizza. Ce mangeur de biscuit rencontre un fort succès grâce à son concept fort et son aspect visuel. En effet, le Design de Pac-Man ne dispose ni de nez ni d’une paire d’yeux, mais simplement une grande bouche ouverte qui en fait de lui un symbole.
  • 1985 : « Ultima IV : Quest of the Avatar » le premier jeu vidéo de la série à s’écarter du modèle de base des jeux de rôle sur ordinateur (tuer un grand méchant) pour tendre vers une approche plus morale de l’histoire. En tuant tout le monde impunément, plus personne ne vous aide dans votre quête finale. Le comportement se répercute donc sur l’expérience de jeu.
  • 1989 : Nintendo lance un nouveau form factor, sa console portable Game Boy.
  • 1993 : Doom ouvre la voie vers une nouvelle expérience immersive avec son jeu de tir à la première personne (FPS). Pour la petite histoire, le communiqué de presse fût envoyé à la presse avant même le démarrage du développement du jeu. Vraiment osé !
  • 1997: Snake est le premier jeu vidéo sur mobile, lancé par Nokia, un business qui deviendra mainstream quelques années plus tard.
  • 2002: Microsoft offre la possibilité de jouer en ligne sur la Xbox.
  • 2010: Minecraft est le jeu vidéo qui deviendra le plus vendu de tous les temps.
  • 2016: Pokemon Go, un jeu mobile en réalité augmentée cartonne dans le monde également et devient une marque de merchandising, un parc d’attraction et des déclinaisons au cinéma.
  • 2017: Fortnite connait un succès exponentiel au grand dam de nombreux parents.
  • 2020: Lancement des consoles next-gen avec la PlayStation 5 et la Xbox Series X, les consoles sans cesse en ruptures de stock ou vendues à prix d’or par des intermédiaires qui cultivent la rareté…
  • 2021: Le jeu mobile Honor of Kings a généré 10 milliards de dollars de revenu, un record absolu.

Pour allez plus loin, je vous invite à regarder « High score » la série originale de Netflix :

L’état des lieux de l’industrie du jeu vidéo

La taille de l’arène s’agrandît : le demi-milliard de nouveaux joueurs au cours des trois dernières années

Selon un nouveau rapport d’Accenture, intitulé « Gaming: the new superplatform », la valeur de l’industrie mondiale des jeux vidéo dépasse désormais les 300 milliards de dollars.

Le secteur a notamment accueilli 500 millions de nouveaux joueurs plus diversifiés au cours des trois dernières années, grâce à l’adoption pendant la pandémie de COVID-19 des jeux mobiles et au désir d’expériences sociales.

Ce nouveau rapport, analyse les données de 4 000 joueurs sur quatre des plus grands marchés du jeu – la Chine, le Japon, le Royaume-Uni et les États-Unis. Il permet de mieux comprendre les besoins des joueurs et les moteurs de la croissance massive du secteur.

revenus de l'industrie du jeu vidéo

L’industrie du jeu a augmenté d’un demi-milliard de joueurs au cours des trois dernières années, totalisant 2,7 milliards de personnes dans le monde. Le rapport prévoit que plus de 400 millions de nouveaux joueurs sont attendus d’ici à la fin de 2023. Le profil de ces nouveaux adhérents évolue également : 60 % sont des femmes, 30 % ont moins de 25 ans et un tiers s’identifie comme non-blanc. Alors que les répondants qui se sont identifiés comme des joueurs de longue date sont à 61% des hommes et 79% ont plus de 25 ans.

Dans le Game désormais pour l’expérience de jeu vidéo en continue

"L'émergence de nouvelles plates-formes de jeu et l'évolution démographique poussent les entreprises de jeu à ne plus être centrées sur le produit mais sur l'expérience"

Seth Schuler, directeur général du groupe industriel Software & Platforms d'Accenture Tweet

Les leaders du secteur ont reconnu qu’ils deviennent des entreprises axées sur le service continu qui placent l’expérience client au premier plan.

De plus, le secteur doit trouver un équilibre entre les besoins de ses nouveaux adeptes, qui se soucient davantage de leurs interactions en ligne, et les attentes des fidèles du jeu qui restent les clients les plus lucratifs du secteur.

Alors que la communauté des joueurs continue de se développer, l’aspect social est un élément de plus en plus important de l’expérience globale des joueurs. En effet, 84 % des personnes interrogées déclarent que les jeux vidéo les aident à entrer en contact avec d’autres personnes ayant des intérêts similaires, tandis que trois quarts d’entre elles reconnaissent que la plupart de leurs interactions sociales se déroulent désormais sur des plateformes de jeux.

revenus de l'industrie du jeu vidéo partie 2

L’intelligence artificielle aux manettes de l’industrie du jeu vidéo

Au cours des deux dernières décennies, les progrès spectaculaires en matière de calcul et de connectivité ont permis aux développeurs de jeux vidéo de créer des œuvres d’une ampleur et d’une complexité toujours plus grandes. Les simples niveaux linéaires ont évolué vers des mondes ouverts photoréalistes, les algorithmes procéduraux ont permis de créer des jeux d’une variété sans précédent, et l’accès croissant à l’internet a transformé les jeux en services en ligne dynamiques et résolument tournés vers les échanges entre joueurs.

L’Intelligence artificielle démarre sa partie

Dans un jeu vidéo, on retrouve fréquemment des personnages, des objets et des zones possédant différentes propriétés d’état (expressions faciales), de mouvement (trajectoires ou mouvement corporel, personnage non joueur avec but et persistance), ou de transformation (le décor qui explose avec l’impact d’un missile). Ils sont associés à des algorithmes qui varient selon les objectifs du jeu. L’intelligence artificielle va permettre d’orchestrer des décisions cohérentes en fonction de la situation du joueur et permettre de proposer une expérience de jeu fluide et réaliste. Et ce grâce principalement à un arbre de décision géant qui donnent aux agents d’IA un ensemble de tâches, d’états ou d’actions spécifiques, en fonction de la situation actuelle.

Afin d’apporter plus de subtilités au jeu, les actions de l’IA peuvent être soumises à des facteurs aléatoires. Et elle peut aussi être utilisée de manière à tester les capacités du joueur ou bien le forcer à varier son style de jeu. Bref, aussi et surtout restituer les éléments de jeux imitant le comportement et l’intelligence humaine.

joueur de jeu vidéo

Par aileurs, selon Julian Togelius, professeur agrégé au département d’informatique et d’ingénierie de l’Université de New York, donner le contrôle à des systèmes logiciels intelligents pourrait radicalement changer notre façon de penser le jeu en lui-même. 

En effet, on assiste à un changement de paradigme ou jusqu’à présent les chercheurs utilisaient les jeux pour tester l’intelligence de leur IA. Désormais, les développeurs misent sur l’intelligence artificielle pour créer des mondes et des histoires qui soient à la hauteur de leurs espérances.

La promesse d’une expérience sur-mesure

De plus, au-delà du rôle artistique que joue l’IA dans le processus de développement des jeux, sa fonction la plus prometteuse réside dans la création d’expérience sur mesure pour chaque profil de joueur (avatar à son image avec ses propres expressions faciales). Et ce, en tenant compte de préférences qui sont à la fois personnelles, mais aussi dynamiques. Désormais, les personnages s’adaptent aux choix ou aux comportements du héros incarné par le joueur.  Ils deviennent par conséquent allié ou un ennemi… par réactions et pour encore plus de réalisme.
De même, Il serait étrange d’être propulsé dans un monde presque photoréaliste rempli de systèmes complexes et de possibilités narratives, pour découvrir que les personnages non joueurs se comportent toujours comme des robots sans âme. De plus en plus de personnage non joueur contribuent au réalisme du jeu en ayant la capacité de vivre leurs routines habituelles tout en de la cohérence avec les autres PNJ. Un exemple concret de tout cela est disponiible dans Watch Dogs Legion. Ce jeu peut se targuer d’être la première véritable aventure en monde ouvert de nouvelle génération. Pour créer un Londres authentique rempli d’habitants vivants et très individuels, le studio a développé son système de recensement, qui construit des biographies détaillées et des routines quotidiennes pour tous les PNJ avec lesquels vous interagissez, y compris les relations avec les autres personnages du monde – ainsi, si vous renversez un piéton un jour, son frère ou son meilleur ami en deuil pourrait vous poursuivre le lendemain.

Julian Togelius: Algorithms that Play and Design Games - Games Now! lecture series

L’intelligence artificielle dans l’idéation et la création du jeu vidéo

L’IA vise direct dans le mille

Le premier jeu créé par une intelligence artificielle s’appelle Candy Shop Slaughter. Bien entendu il ne s’agit pas d’une IA forte qui a tout fait d’elle-même. Cet univers vidéoludique, son synopsis complet tout en imaginant deux modes de jeux différents, son scénario, son gameplay et les personnages ont été réalisé grâce au générateur de texte GTP-3 de OpenAI.

Fractl a créé ainsi une histoire, un mode arcade et un mode multijoueur pour le jeu vidéo. Il s’agit de Freddy Skittle et Ted, deux meilleurs amis qui évoluent dans un joyeux monde peuplé de friandises.

Pour une première expérience, c’est plutôt encourageant vis-à-vis de l’approche avec une IA. En effet, sur 1000 personnes sondées sur leur ressenti quant au projet sans qu’on ne leur dise qu’il s’agissait d’un jeu créé par une IA, 77% ont déclaré qu’ils seraient prêts à jouer au jeu s’ils en avaient l’occasion. Et 74% d’entre eux seraient près à acheter le jeu.

Infographie jeu vidéo IA for Candy Shop Slaughter

Le plus grand défi de l’IA : imiter l’imagination

Ubisoft prévoie une nouvelle génération d’agents d’IA capables de jouer un rôle plus actif et plus intelligent dans la narration du jeu, voire de générer de nouvelles missions et des éléments d’histoires secondaires à la volée. Cela nécessitera une combinaison de technologies d’IA émergentes, avec lesquelles les développeurs commencent seulement à se familiariser. Un exemple est le traitement du langage naturel (NLP), un type de programme d’IA qui simule la communication humaine écrite ou parlée – en d’autres termes, il écrit ou (en combinaison avec la synthèse vocale en temps réel) parle comme une personne.

L’utilisation du traitement du langage naturel dans les jeux permettrait aux IA de créer des éléments de conversation semblables à ceux d’un être humain, puis de les prononcer de manière naturelle, sans qu’il soit nécessaire de recourir à des lignes de dialogue préenregistrées interprétées par un acteur. Combinez cela avec l’animation de personnages assistée par l’IA, que de nombreux studios utilisent actuellement pour augmenter la capture de mouvements et rendre les personnages plus naturellement réactifs à l’environnement, et vous pourriez avoir des PNJ capables de penser, parler, agir et planifier comme de vraies personnes.

Assassin's Creed Valhalla - Official Trailer

L’apprentissage automatique joue au réalisme des mondes complexes

Comme Ubisoft, Electronic Arts est fortement impliqué dans la recherche sur l’IA. Tout comme d’autres développeurs, l’un de ses principaux centres d’intérêt est l’utilisation de l’IA pour augmenter la création d’actifs, comme des textures extrêmement naturelles et détaillées, mais aussi des animations de personnages plus authentiques et réactives. La capacité de combiner des animations avec des réponses en temps réel sera vitale pour s’assurer que les personnages interagissent de manière réaliste avec les mondes complexes du jeu, plutôt que de se heurter à des portes ou de monter des escaliers en se traînant maladroitement.

À l’heure actuelle, EA étudie des méthodes permettant d’utiliser l’apprentissage profond pour capturer des mouvements réalistes et des ressemblances faciales directement à partir de vidéos, au lieu de devoir réaliser des sessions de capture de mouvements coûteuses et longues. « C’est quelque chose qui aura un grand impact à mon avis, surtout pour les jeux de sport à l’avenir« , déclare Paul McComas, responsable de l’animation chez EA. « Ces données de mouvement nous permettront de couvrir de plus en plus de situations de jeu, et cela paraîtra également plus naturel parce que nous obtiendrons des données d’animation de vrais athlètes ‘dans la nature’, si vous voulez, par opposition au vide d’un studio de capture de mouvement.« 

« Cela signifie plus de réalisme, notamment pour les sports de contact, ainsi que des mouvements et des comportements de signature plus vrais que nature de la part de grandes personnalités. La possibilité de capturer de nouveaux éléments à partir de la vidéo nous rendra également plus réactifs, par exemple en introduisant rapidement un nouveau mouvement d’un athlète ou même en créant des scénarios basés sur des événements réels, peu après qu’ils se soient produits« , ajoute M. McComas.

Madden 21 | Bande-annonce de révélation officielle

L’apprentissage automatique joue un double jeu

Retour chez Ubisoft qui a mis au point un ensemble d’outils pour aider les égyptologues à traduire les hiéroglyphes de l’Égypte moyenne, en faisant appel au crowdsourcing de données avec un outil de dessin utilisant Google Firebase et en reconnaissant les hiéroglyphes à l’aide de Cloud AutoML.

Et si les jeux vidéo pouvaient non seulement construire de nouveaux mondes pour leurs joueurs, mais aussi transformer notre compréhension du monde dans lequel nous vivons ? En créant des franchises de jeux innovantes et passionnantes telles que Far Cry et Assassin’s Creed, Ubisoft est devenu le troisième éditeur indépendant de jeux vidéo au monde, avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 2 milliards d’euros pour son exercice 2019. « Nous plaçons l’être humain au centre de tout ce que nous faisons« , explique Guillaume Carmona, vice-président marketing, EMEA chez Ubisoft. « L’innovation est essentielle, non seulement en ce qui concerne les jeux que nous produisons, mais aussi la façon dont nous faisons des affaires. Au-delà du simple divertissement, nous voulons enrichir la vie des gens.« 

Egypte inspiration pour un jeu vidéo

Assassin's Creed : Origins, le dixième volet de la série, est sorti en 2017 et a été inspiré par le paysage et l'histoire de la période ptolémaïque de l'Égypte ancienne. Il a également été le point de départ d'un projet avec Google ZOO. "Pour Origins, nous avons utilisé des éléments de l'histoire pour construire un monde pour nos joueurs.

Mais nous voulions aussi apporter une contribution en retour, et c’est ainsi qu’est née l’idée de THE HIEROGLYPHICS INITIATIVE« , explique Pierre Miazga, directeur associé du marketing chez Ubisoft. « En collaboration avec Google ZOO, nous avons posé la question suivante : et si nous pouvions trouver un moyen d’aider à traduire les hiéroglyphes en utilisant l’intelligence artificielle ?« .

Voci les délivrables en plus d’un magnifique jeu vidéo à succès :

  • Construction d’un modèle d’apprentissage automatique capable de reconnaître les hiéroglyphes à l’aide de Cloud AutoML.
  • Création d’outils reproduisant le processus de traduction utilisé par les égyptologues avec une plateforme conçue pour être déployée sur Google Cloud.
  • Permet le crowdsourcing de données à l’aide d’un outil de dessin personnalisé sur Google Firebase.

Assassin’s Creed Origins: The Hieroglyphics Initiative announcement video

Le machine learning cherche la petite bête

Avec tous ces progrès spectaculaires décris ci-dessus, la portée et la complexité ont augmenté plus rapidement que la taille des équipes en charge d’assurer la qualité ou les capacités des tests automatisés traditionnels. Cela pose un problème à la fois pour la qualité du produit (comme les retards de sortie et les correctifs post-lancement) et pour la qualité de vie des développeurs.

L’apprentissage automatique offre des perspectives pour résoudre ces problèmes. Les développeurs de jeux peuvent en effet utiliser une solution comme Flaken pour former rapidement et efficacement des agents de test de jeux, les aidant ainsi à trouver rapidement les bugs graves, tout en permettant aux testeurs humains de se concentrer sur des problèmes plus complexes et plus compliqués.

jeu vidéo : robot testeurs

La solution qui en résulte ne nécessite aucune expertise en machine learning, fonctionne sur la plupart des genres de jeux les plus populaires. La forme la plus élémentaire de test de jeu vidéo consiste à jouer au jeu, tout simplement. La plupart des bugs les plus graves sont visuellement faciles à détecter et à corriger.

Le défi consiste à les trouver dans le vaste espace du jeu. C’est pourquoi il est nécessaire de se concentrer sur la formation d’un système capable de « jouer le jeu » à grande échelle et de former un ensemble d’agents de test de jeu. Chacun d’entre eux pouvant accomplir efficacement des tâches de quelques minutes chacune, que les développeurs de jeux appellent des « boucles de gameplay ».

La nouvelle expérience de jeu du joueur

Partie 2 disponible le 21 octobre

21/10/21
Jours
Heures
Minutes
Secondes

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Poster commentaire